Titre
Mardi 27 septembre 2016 Saint du jourSaint Vincent 20h55
 

GRAPHIQUE EVOLUTION TAUX DIRECTEURS BCE ET FED depuis Janvier 1999





















Dernier changement de taux directeur de la BCE : 2016-03-16 taux 0%
Dernier changement de taux directeur de la FED : 2015-12-16 taux 0.5%

16 décembre 2016 - Décisions de politique monétaire de la FED


La Réserve fédérale américaine a annoncé, mercredi, une hausse d'un quart de point de ses taux directeurs, désormais compris entre 0,25% et 0,50%.
Le dernier changement de taux datait de décembre 2008, c'est donc un changement de stratégie monétaire significatif de la part de la FED.
Son taux directeur devrait maintenant remonter progressivement dans les prochains mois jusqu'à un niveau sur lequel tout le monde financier s'interroge.

4 septembre 2014 - Décisions de politique monétaire de la BCE


Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 10 points de base, à 0,05 %, à partir de l'opération devant être réglée le 10 septembre 2014.

Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 10 points de base, à 0,30 %, avec effet au 10 septembre 2014.

Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est abaissé de 10 points de base, à -0,20 %, avec effet au 10 septembre 2014.

5 juin 2014 - Décisions de politique monétaire de la BCE


1)- Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 10 points de base, à 0,15 %, à partir de l'opération devant être réglée le 11 juin 2014.

2)- Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 35 points de base, à 0,40 %, avec effet au 11 juin 2014.

3)- Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est abaissé de 10 points de base, à -0,10 %, avec effet au 11 juin 2014.


7 novembre 2013 - Décisions de politique monétaire de la BCE

Lors de la réunion qui s'est tenue ce jour, le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris les décisions de politique monétaire suivantes :
Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 25 points de base, à 0,25 %, à partir de l'opération devant être réglée le 13 novembre 2013.
Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 25 points de base, à 0,75 %, avec effet au 13 novembre 2013.
Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt demeure inchangé, à 0,00 %.

2 mai 2013 - Décisions de politique monétaire de la BCE

Lors de la réunion qui s'est tenue ce jour à Bratislava, le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris les décisions de politique monétaire suivantes :
1) Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 25 points de base, à 0,50 %, à partir de l'opération devant être réglée le 8 mai 2013.
2) Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 50 points de base, à 1,00 %, avec effet au 8 mai 2013.
3) Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt demeure inchangé, à 0,00 %.

5 juillet 2012 - Décisions de politique monétaire de la BCE

Le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris les décisions de politique monétaire suivantes :
1)- Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 25 points de base, à 0,75 %, à partir de l'opération devant être réglée le 11 juillet 2012.
2)- Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est réduit de 25 points de base, à 1,50 %, avec effet au 11 juillet 2012.
3)- Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est abaissé de 25 points de base, à 0,00 %, à compter du 11 juillet 2012.

8 décembre 2011 - Décisions de politique monétaire de la BCE

Le Conseil des gouverneurs de la BCE a pris les décisions de politique monétaire suivantes :
1)-le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est abaissé de 25 points de base, à 1,00 %, à partir de l'opération devant être réglée le 14 décembre 2011
2)-le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est abaissé de 25 points de base, à 1,75 %, avec effet au 14 décembre 2011
3)-le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est abaissé de 25 points de base, à 0,25 %, à compter du 14 décembre 2011.

Décision de la BCE du 3 Novembre 2011 avec effet au 9 Novembre 2011:

-Le taux des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est rabaissé à 1,25 %
-Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est rabaissé à 2,00 %
-Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est rabaissé à 0,50 %.

Note originale : 3 November 2011 - Monetary policy decisions The interest rate on the main refinancing operations of the Eurosystem will be decreased by 25 basis points to 1.25%, starting from the operation to be settled on 9 November 2011.
The interest rate on the marginal lending facility will be decreased by 25 basis points to 2.00%, with effect from 9 November 2011.
The interest rate on the deposit facility will be decreased by 25 basis points to 0.50%, with effect from 9 November 2011.

7 juillet 2011 - Décisions BCE avec effet au 13 juillet 2011

Le taux des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est relevé à 1,50 %.
Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est relevé à 2,25 %.
Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est relevé à 0,75 %.
Note Banque centrale européenne

5 mai 2011 - Décisions de politique monétaire de la BCE

Lors de la réunion qui s’est tenue ce jour à Helsinki, le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé que le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt demeureront inchangés, à respectivement 1,25 %, 2,00 % et 0,50 %.
Banque centrale européenne

Taux Directeurs


Décisions de politique monétaire BCE, effet au 13 avril 2011
- Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement de l'Eurosystème est relevé de 25 points de base, à 1,25 %
- Le taux d'intérêt de la facilité de prêt marginal est relevé de 25 points de base, à 2,00 %
- Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt est relevé de 25 points de base, à 0,50 %


La FED maintient son taux directeur entre 0% et 0.25% depuis le 16/12/2008.
Sur le graphique on peut constater que la BCE est plutôt "suiveuse" de la FED avec des amplitudes plus faibles.

OBJECTIF de la Banque Centrale Européenne ou BCE : La stabilité des prix


La mission principale de la Banque Centrale Européenne est de contenir l'inflation des prix à un niveau qu'elle considère comme optimum soit voisin de 2%.
Ceci diffère notablement de la Banque centrale des Etats Unis ou FED ( Federal Reserve System) qui considère plutôt la croissance économique comme premier levier, ceci pour maximiser l'emploi.
Cependant, suite à la crise éconmique mondiale sans précédent engendrée par les subprimes Américains, la BCE a modulé sa politique car elle était accusée de nuire à la reprise fragile de sortie de crise. Elle devrait maintenant mieux équilibrer ses décisions et prendre en considération la croissance court terme et inflation long terme.

Indicateurs suivis par la BCE afin de déterminer sa politique monétaire


Afin d’assurer une conduite optimale de la politique monétaire, la BCE a adopté une approche spécifique permettant de déterminer la nature et l’ampleur des risques pesant sur la stabilité des prix dans la zone euro. Pour ce faire, la BCE doit procéder à une analyse approfondie des évolutions économiques et monétaires.

Afin qu’aucune information importante ne lui échappe, elle a élaboré une « approche à deux piliers » : l'analyse économique et l'analyse monétaire.

1) Indicateurs Analyse économique:
- Evolution de la production globale
- Evolution de la demande et de la situation sur le marché du travail
- Indicateurs de prix et de coûts
- Politiques budgétaires
- Balance des paiements de la zone euro
- Projection macroéconomiques
- Prix des actifs et rendements financiers

2) Indicateurs Analyse monétaire:
- Evaluation de la croissance de l’agrégat M3
- Evolutions des composantes de M3 (monnaie en circulation, dépôts à terme, etc.)
- Agrégats plus étroits tels que M1
- Changements en matière de financements accordés au secteur privé
- Monnaie et crédit


L'analyse économique vise à évaluer les facteurs déterminant l’évolution des prix à court et moyen terme, en mettant l’accent sur l'activité réelle et les conditions financières dans l’économie. Elle prend en compte le fait que, sur ces horizons, l'interaction entre l'offre et la demande sur les marchés des biens, des services et des facteurs influe largement sur l'évolution des prix.

L’analyse monétaire est axée sur un horizon à plus long terme, s'appuyant sur le lien à long terme qui existe entre la monnaie et les prix. Elle a essentiellement pour objet de recouper, dans une perspective de moyen et long terme, les indications à court et moyen terme fournies par l'analyse économique.


Moyens d'action de la BCE pour mettre en oeuvre sa politique monétaire


Pour atteindre son objectif principal de maintien de la stabilité des prix, l'Eurosystème dispose d'une série d'instruments de politique monétaire.

# Les opérations d'open market
L’instrument le plus important est constitué par les opérations d'open market.
Celles-ci servent à piloter les taux d'intérêt,gérer la situation de liquidité sur le marché monétaire, et indiquer l'orientation de la politique monétaire.
Les opérations d'open market peuvent être divisées en quatre catégories :

1) les opérations principales de refinancement.
Elles consistent en des opérations de cession temporaire destinées à fournir des liquidités de manière régulière, avec une fréquence hebdomadaire et une échéance d'une semaine

2) Les opérations de refinancement à plus long terme.
Elles consistent en des opérations de cession temporaire destinées à fournir des liquidités, avec une fréquence mensuelle et une échéance de trois mois

3) Les opérations de réglage fin.
Elles sont effectuées de manière ponctuelle en vue de gérer la situation de la liquidité sur le marché et d'assurer le pilotage des taux d'intérêt, notamment pour atténuer l'incidence sur les taux d'intérêt de fluctuations imprévues de la liquidité bancaire

4) Les opérations structurelles.
Elles sont réalisées en émettant des certificats de dette et en ayant recours à des opérations de cession temporaire ou à des opérations ferme.

# Les facilités permanentes
En outre, l’Eurosystème offre des facilités permanentes qui servent à fournir et à retirer de la liquidité au jour le jour et à déterminer une limite supérieure et inférieure pour le taux d'intérêt du marché au jour le jour.
Deux facilités permanentes sont disponibles :

1) La facilité de prêt marginal.
Les contreparties (par exemple les institutions financières telles que les banques) peuvent les utiliser pour obtenir auprès des banques centrales nationales de la liquidité au jour le jour contre des actifs éligibles

2) La facilité de dépôt.
Les contreparties peuvent avoir recours à celles-ci pour effectuer des dépôts au jour le jour auprès des banques centrales nationales.

# Les réserves obligatoires
Enfin, l’Eurosystème impose aux établissements de crédit la constitution de réserves sur des comptes ouverts sur les livres des banques centrales nationales. L'objectif des réserves obligatoires est de stabiliser les taux d'intérêt sur le marché monétaire et de créer (ou d'accentuer) un besoin structurel de liquidités.

Complément: Définition des agrégats monétaires.


-M1 comprend les billets et pièces en circulation et les dépôts à vue.
-M2 recouvre M1, les dépôts à terme d’une durée initiale inférieure ou égale à deux ans et les dépôts remboursables avec un préavis inférieur ou égal à trois mois.
-M3 englobe M2, les pensions, les titres d’OPCVM monétaires, les instruments du marché monétaire et les titres de créance d’une durée initiale inférieure ou égale à deux ans.


Actualité Taux Directeurs BCE, FED

Mario Draghi et Janet Yellen, des monarques aux pouvoirs limités - La Tribune.fr


La Tribune.fr

Mario Draghi et Janet Yellen, des monarques aux pouvoirs limités
La Tribune.fr
Dès août 2007, et de façon continue jusqu'à décembre 2008, la Réserve fédérale américaine a baissé ses taux directeurs, portant son taux d'escompte à 0,50%, et ramenant le taux des Fonds fédéraux au sein d'une fourchette comprise entre 0% et 0,25%, des ...

Quelle stratégie face à des taux qui vont rester au plancher? - Challenges.fr

Challenges.fr

Quelle stratégie face à des taux qui vont rester au plancher?
Challenges.fr
Au lendemain des réunions des conseils directeurs de la Réserve Fédérale Américaine (Fed) et de la Banque du Japon (BOJ), et deux semaines après celle de la Banque Central Européenne (BCE), une impression de désemparement de ces institutions ...
Les grandes dates de l'offensive monétaire de la Banque du JaponBoursorama
De Vijlder (BNP Paribas): "La Fed ne relèvera pas ses taux avant ...L'Echo

16 autres articles »
Déçue par la BCE, la Bourse de Paris va éplucher les statistiques ... - Le Parisien

Le Parisien

Déçue par la BCE, la Bourse de Paris va éplucher les statistiques ...
Le Parisien
Après l'absence d'annonces de la part de la BCE jeudi, "par défaut les regards se tournent à nouveau vers la Réserve fédérale américaine" qui se réunit les 20 et 21 septembre, souligne Isabelle Mateos y Lago, directrice générale au BlackRock Investment ...

et plus encore »
Bourse : les marchés guettent un signal de la Fed - Le Figaro

Le Figaro

Bourse : les marchés guettent un signal de la Fed
Le Figaro
Après avoir opéré une première hausse de 0,25 % de son principal taux directeur en décembre 2015, depuis, la Fed tient les marchés en haleine avec un nouveau mouvement, sans cesse repoussé. Les marchés qui pariaient sur l'annonce d'une nouvelle ... Le ...

et plus encore »
La Fed peut relever ses taux en septembre sans craindre de casser ... - EasyBourse.com

La Fed peut relever ses taux en septembre sans craindre de casser ...
EasyBourse.com
Si les taux directeurs s'établissent à 1% à la fin du cycle de resserrement monétaire, comme l'anticipent actuellement les marchés, les taux obligataires américains n'iront pas beaucoup plus haut que leur niveau actuel. Autrement dit l'écart de ...
La morning note de Mirabaud SecuritiesAGEFI.com

123 autres articles »
« Taux d?intérêt, qu?attendre de la Fed cette semaine ? » (Cercle ... - Boursorama

Boursorama

« Taux d?intérêt, qu?attendre de la Fed cette semaine ? » (Cercle ...
Boursorama
Lors de la dernière réunion du Comité de politique monétaire (FOMC) de la Fed en juillet 2016, Esther George fut la seule parmi les gouverneurs à voter contre le statu quo et pour un relèvement du taux des fonds fédéraux (taux directeur) de 0,5% à 0,75 ...
Une fois encore, la Fed sera contrainte de rester sur la toucheLe Temps

151 autres articles »

source: Google Actualités


    Mettre en favoris     Copyright France Inflation 2008, tous droits réservés       Contact       Avertissement