meta name="viewport" content="width=device-width, initial-scale=1.0">
France-Inflation.com
Mercredi 21 février 2024 Saint du jourSaint Damien 16h52
×

ECONOMIE ET EVOLUTION DE L'EMPLOI EN FRANCE


L'analyse de l'évolution du niveau des emplois en France est révélateur de notre histoire économique : crises économiques, hémoragie des emplois dans l'industrie, difficultés de l'immobilier, emplois intérimaire premier facteur d'ajustement, tous ces évênements sont parfaitement visible dan les graphiques ci-dessous.

EVOLUTION DE L'EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ DEPUIS 1998









Mi-2008, l'emploi atteignait son maximum avec 18.2 Millions de personnes employées dans le secteur privé. Un an plus tard, au plus fort de la crise, l'emploi reculait à 17.6 Millions soit 600 000 destructions d'emplois.
Après un rebond jusqu'à fin 2011 à 17.9 Millions d'emplois, la tendance est repartie à la baisse sur 2012. Les effets de la crise ne sont donc pas terminés.

EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ DEPUIS 1998 DANS LE TERTIAIRE









Le tertiaire est très largement le premier contributeur d'emplois en France dans le privé avec près de 75% des emplois totaux.
Après un rebond suite à la crise de 2009, on voit une stagnation des emplois sur 2011 et 2012.

EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ DEPUIS 1998 DANS l'INDUSTRIE









L'industrie avec 4 Millions d'emplois représentait 23% des emplois du privé fin 2001
Depuis, on peut parler d'hémoragie avec un passage de 4 Millions à 3.2 Millions à mi-2009 soit une perte de 20% des effectifs.
Depuis on constate une stagnation à ce niveau bas.
L'Industrie ne représente plus aujourd'hui que 18% des emplois du privé pour 23% en 2001.
D'où les différents plans de relance de l'Etat mais sans grand succès jusqu'à maintenant.

EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ DEPUIS 1998 DANS LE BTP









Après un plongeon lors de la crise de 2009, le emplois stagnent à un niveau bas.
La politique de l'Etat n'étant visiblement pas favorable à l'immobilier, le BTP risque de mettre longtemps à repartir.

EMPLOI DU SECTEUR PRIVÉ DEPUIS 1998 POUR LES INTERIMAIRES









Les emplois intérimaires sont les premiers touchés en cas de crise.
On voit ici qu'ils sont rapidement passés de 800 000 à 500 000 lors de la crise de 2009 soit une baisse de 37.5%
Le rebond jusqu'à mi-2011 est très visible, malheureusement suivi d'une nouvelle phase de baisse depuis.
En cas de redémarrage de l'économie, on devrait voir cette tendance s'inverser.
Quand, là réside la question .. 2013 ? 2014 ? 2015...


Commentaires

Emmanuel Grand
24 Fév. 2020, 21:24
L'emploi en france est devenu une misère, nous étions assez bien placé avant, mais c'est fini depuis la grosse crise économique des subprimes en 2008. maintenant on va vers le bas depuis des années, et on arrivera peut être au niveau de l'espagne un de ces jours. mieux vaut ne pas compter sur une entreprise et être son propre patron. c'est ce qu'une amie a fait et elle a partagé son expérience personnelle dans cette vidéo ( article ici ) tout récemment sortie. peut-être que cela peut devenir une vocation pour certains, qui sait? :)
Seyna
04 Déc. 2018, 09:34
Auriez-vous ces statistiques mais dans l'emploi public ? nous cherchons à dresser une étude complète sur le salaire des fonctionnaires via notre site internet article ici
Agathe
19 Nov. 2018, 14:19
Merci pour vos chiffres, j'ai le droit de les reprendre pour un nouvel article sur mon blog dog finance article ici en rapport avec l'emploi dans la finance ?
Mathilde
16 Oct. 2018, 15:38
Des statistiques très détaillés qui nous éclairent et nous alarme aussi sur l?avenir de l?emploi, cette baisse peut aussi s?expliquer par la crise qui joue un rôle important, mais aussi les exigences des autres secteurs, ce qui ne vont pas à leurs avantages, puisqu?on préfère se ruer vers les métiers qui recrute facilement et avec d?assez bonnes conditions de travail je dirais. actuellement, d?après [lien=http://www.pret-personnel-en-ligne.fr]cet article' target='_blank'> article ici c?est le secteur agricole qui génère le plus d?emploi.
Charles
18 Jui. 2013, 11:06
Ce site à la mérite de donner beaucoup de statistiques sur plus de 10 ans ce qui permet de voir les tendances de fond. Très intéressant donc !

On voit bien que les emplois dans l'industrie s'effondrent. PAs etonnant, mais c'est frappant en regardant la courbe.
*Nom:
Email:
M'avertir pour chaque nouveau commentaire sur cette page
Ne pas révéler mon email

*Texte:
Le post des commentaires est libre, veillez à rester respectueux.
Insertion de liens vers d'autres sites plus possible.
Cet espace est modéré.
Captcha saisir le code      


Powered by Scriptsmill Comments Script







A LA UNE
21/02/2024 13:25
L'intérim, reflet de l'atonie de la croissance et de la consommation
Les secteurs les plus corrélés à la consommation sont ceux ayant le plus reculé en 2023 dans le travail temporaire : le commerce et les transports. Le début 2024 ne semble guère plus encourageant, malgré la perspective des JO.
suite...

21/02/2024 05:05
Les retraites pourraient augmenter moins que l'inflation en 2025
Alors que Bercy est à l'affût d'économies pour limiter le dérapage des finances publiques, le ministre chargé du Budget, Thomas Cazenave, s'est dit prêt à ouvrir le débat sur une sous-indexation des pensions et des autres prestations sociales l'an prochain.
suite...

20/02/2024 17:52
L'Assurance-chômage reste dans le vert, mais ses excédents sont moins forts que prévu
L'Unédic prévoit de dégager 20,6 milliards d'euros d'excédents sur la période 2024-2027, malgré 12 milliards de prélèvements des pouvoirs publics sur ses recettes et la faiblesse de l'activité économique. La dette est attendue à hauteur de 38,6 milliards à cet horizon, contre 63,6 milliards fin 2021.
suite...

20/02/2024 16:53
Plan d'économies : la méthode à la hussarde de Bercy sous le feu des critiques
Le gouvernement a opté pour des décrets plutôt qu'une loi de finances rectificative pour faire passer ses 10 milliards d'économies. Les experts et les députés de l'opposition critiquent une voie qui nourrit une certaine opacité et cantonne le Parlement à la marge.
suite...

20/02/2024 16:13
Retraites des agriculteurs : le gouvernement accusé de traîner les pieds
Après être descendus massivement dans la rue pour alerter sur leurs difficultés, les agriculteurs pressent le gouvernement d'avancer sur la réforme promise l'an dernier pour augmenter leurs retraites. Les parlementaires de droite montent aussi au créneau.
suite...

20/02/2024 16:42
L'objectif de 1 % de croissance en France en 2024, un pari difficile
Si la Banque de France juge la nouvelle prévision de Bercy « réaliste », atteindre une hausse du PIB de 1 % cette année nécessitera une accélération de l'activité au second semestre. Beaucoup d'économistes estiment que l'objectif sera difficile à tenir.
suite...

20/02/2024 17:11
Santé, éducation, justice : l'image des services publics continue de se dégrader en France
L'image des services publics auprès des Français s'est de nouveau détériorée en 2023, selon le baromètre de l'Institut Paul Delouvrier dévoilé par « Les Echos ». La santé et l'éducation concentrent les inquiétudes.
suite...

20/02/2024 07:40
Malgré les efforts de Bercy, le poids des impôts de production ne baisse pas en France
Le poids des impôts de production continue d'être deux fois plus élevé en France qu'ailleurs en Europe, selon le baromètre annuel publié par l'institut Montaigne. La suppression progressive de la CVAE décidée par le gouvernement ne suffit pas à modifier le classement. Leur poids a même réaugmenté en 2022 malgré les efforts consentis par Bercy.
suite...

19/02/2024 17:57
MaPrimeRénov' : coup de rabot sur les aides prévues en 2024
L'enveloppe consacrée aux aides à la rénovation énergétique des logements sera amputée de 1 milliard d'euros cette année. Un signal inquiétant pour la transition écologique.
suite...

20/02/2024 08:02
Budget : comment Bercy veut tenir coûte que coûte ses objectifs de réduction du déficit
Bruno Le Maire a détaillé ce lundi son plan de 10 milliards d'économies pour 2024, sans lever tous les doutes. Selon nos informations, le chèque carburant de 100 euros pour les travailleurs modestes en fait notamment les frais. La stratégie budgétaire de Bercy fait débat.
suite...