France-Inflation.com
Samedi 20 avril 2024 Saint du jourSainte Odette 15h01
Nouveauté : Les commentaires fonctionnent à nouveau ! (en bas de certaines pages)
×

POUVOIR D'ACHAT
BAISSE OU HAUSSE ?

Définition du Pouvoir d'achat du salaire (source Insee)
Le pouvoir d'achat du salaire est la quantité de biens et de services que l'on peut acheter avec une unité de salaire. Son évolution est liée à celles des prix et des salaires. C'est ainsi que, si les prix augmentent dans un environnement où les salaires sont constants, le pouvoir d'achat diminue alors que si la hausse des salaires est supérieure à celle des prix le pouvoir d'achat pourra augmenter. La notion ici retenue est le salaire mais le raisonnement s'applique à l'ensemble des ressources (travail, capital, prestations familiales et sociales...).

Le débat sur le pouvoir d'achat n'est pas prêt de se tarir et il va devenir éminamment politique. Encore une fois la difficulté est de résumer à un seul indicateur toute la diversité des situations vécues par chacun. on commence d'ailleurs de plus en plus à considérer différents type de foyer comme E. Leclerc par exemple:
-Retraité vivant seul, propriétaire
-Retraité vivant seul, locataire
-Actif vivant seul, locataire
-Couple d'inactifs sans enfant propriétaire
-Actif vivant seul(e) avec enfant(s), locataire
-Inactif vivant seul, locataire
-Couple sans enfant avec une seule personne active
-Couple sans enfant avec deux personnes actives, propriétaire
-Couple sans enfant avec deux personnes actives, locataire
-Couple d'inactifs avec enfant(s) propriétaire
-Couple avec enfant(s) avec une seule personne active, accédant à la propriété
-Couple avec enfant(s) avec une seule personne active, locataire
-Couple avec enfant(s) avec deux personnes actives, propriétaire
-Couple avec enfant(s) avec deux personnes actives, accédant à la propriété
-Couple avec enfant(s) avec deux personnes actives, locataire
Avec pour chacun un calcul de pouvoir d'achat qui peut significativement varier, surtout pour les accédants à la propriété.
Vous pouvez consulter les résultats sur le site
Le Sénat aussi tente de comprendre. Voici un document en ligne avec le titre suivant:
La mesure du pouvoir d’achat des ménages fait régulièrement l’objet de controverses. En effet, en fonction de la définition retenue du pouvoir d’achat et de la méthode utilisée pour son calcul, les chiffres peuvent varier significativement. Le décalage persistant entre l’indicateur de confiance des ménages et la mesure du pouvoir d’achat par l’INSEE illustre cette discordance
Vous pouvez consulter le document sur le site senat.fr

L'Insee quant à elle publie régulièrement son indicateur sur l'évolution du pouvoir d'achat.
Celui de septembre 2007 indiquait une baisse:
Compte des ménages Le revenu disponible brut des ménages ralentit nettement ce trimestre (+0,5 % après +2,2 % au trimestre précédent), en lien avec la décélération de la masse salariale reçue par les ménages (+0,4 % après +1,7 %). En outre, les impôts versés par les ménages repartent à la hausse (+2,0 % contre -0,5 %). Le prix des dépenses de consommation des ménages augmente de +0,7 % (après +0,4 % au trimestre précédent). Au total, le pouvoir d’achat du revenu disponible brut des ménages diminue très légèrement (-0,1 % après +1,8 % au trimestre précédent). Le taux d’épargne des ménages décroît, passant de 16,6 % à 16,0 %. Il en est de même pour le taux d’épargne financière qui s’établit à 6,2 % après 6,9 %.
Vous pouvez consulter le dernier bilan sur son site insee.fr

Il est interessant de rapprocher le pouvoir d'achat et le taux de croissance du PIB en France:
On peut remarquer que depuis les premiers chocs pétroliers, notre croissance a chuté et n'est jamais vraiment repartie à la hausse. On peut penser qu'avec une croissance forte, les revenus par habitant augmenteraient et il serait alors plus facile d'augmenter le pouvoir d'achat.


Commentaires

ecard
29 Jui. 2019, 12:20
Bonjour, merci pour vos infos et vos sources mais je cherche quelques chiffres pour article ici concernant le décalage entre l?indicateur de confiance des ménages et les données de l'insee, le lien ne semble pas fonctionner.
J. marc
27 Avr. 2019, 14:40
La définition du pouvoir d'achat est qqchose de compliqué et dépend des situations familiales. on oublie souvent les dépenses contraintes et leur évolution.
(adjonction de la tva sur l'énergie etc...)
le niveau de vie stagne de 2008 à 2016 (dernier chiffre connu). ensuite quelques chiffres parlent d'eux même et suffisent à voir que les inégalités s'accroissent (comme dans le monde).
taux de chômage - pauvreté - inégalités.
revenu arbitrable = revenu disponibles apres déduction des dépenses contraintes + dépenses alimentaires

10% des français les moins aisés 180?
(pour payer vetements sorties carburants etc...)

10% juste au-dessus = 380?

10% au-dessus = 540 ? et onpes (observatoire national de la pauvreté) avait calculé que le revenu mensuel minimum pour vivre décemment dans notre société se situait entre 1424? pour une personne active seule et 3284 ? pour un couple avec deux enfants

et depuis la crise le nombre de sans emploi a nettement augmenté la faute à qui? et la dette publique a augmenté de pres de 33% en 2009 (crise des subprime) pourquoi et la faute à qui? (c'est bien une dette privée qui a fini en dette publique non directement ou indirectement) ?

lionel
03 Nov. 2016, 16:36
On mange moins de pain c'est une certitude mais remplacé par quoi? du sucre, du gras et du sel, comparez les différentes époques c'est bien beau, mais les gens on la mémoire courte, je vois beaucoup des " de mon temps..." ou alors "à cette époque...", mais souvenez vous que les anciens étaient obligés de faire un potagé pour manger correctement, ce que nous faisons de moins en moins ou en loisir, alors que c'étais une nécessité pour manger "correctement" ainsi que le cochon ou la vache pour le lait de la famille .
maintenant on nous fait croire que les poissons son carrés et que les abattoirs cueilles la viande dans les arbres, personnellement je ne suis pas mieux car ayant des poules je ne suis pas motivé pour en tuer une de temps à autre pour la viande, alors qu'ainsi nous en consommerions de manière plus raisonnée et pas à chaque repas comme les industriels nous en on fait prendre l'habitude, la décroissance est "la" solution, arrêtons de croire que "+" c'est mieux et que d'avoir le dernier iphon est le must, le développement oui mais ni au détriment des autres ni de la nature
ps : rappelez vous que pour produire plus on sacrifie la terre de nos enfants et donc leur pain de demain
Char
07 Sep. 2016, 08:40
Un ménage sur deux vivait avec moins de 20.150 euros par an en 2014 selon l'insee

c'est avec ça que les gens font "tourner" l'économie.

toutes façons quand on commencera à réflechir objectivement, peut être que l'on condamnera ceux qui accumulent le capital sans le redistribuer.
jochum alain
02 Sep. 2016, 10:27
Baisse de notre pouvoir d'acht;couple retraitée (81ans et68)dont le montant retraite en 2003 était d'environ15.000frs par moi ,vis à vis de 'année 115 ? merci répnse parle net;
le bihan
12 Mai 2015, 12:37
La chute de civilisation en france est due au "mondialisme ethnique" sur le theme ruineux et toxique de l'" antirascisme".nous serions , par nature, obliges de financer tout les chomeurs de la planete. obliges sur quelles injonctions sans appel: celles d'une certaine " communaute" (race) venue de..... en bas, a gauche, qui nous inflige la mort promise....

CRESUS
07 Déc. 2014, 16:42
depuis 1974 Le pouvoir d'achat n'a jamais evolué.
il a meme baissé de 23% en 35 ans.l utopie c est ça...
croire en la carotte.
credule innocent vache a lait les superlatifs ne sont pas epuisés, la langue française en regorge.
la richesse c est la speculation fictive celle du monde financier qui creuse la tombe et le declin de notre descendance.pas de guerre... mais du gachis generationnel.
nous ne sommes que de passage.l esperance de vie est arrivée a son paroxisme, elle va fondre comme neige au soleil.
bon courage.il m en reste si peu.

Campier
18 Mai 2013, 21:15
A Claude Beuve,
Voyez sur le site de l'"INSEE" convertisseur Francs -Euros de 1902 a 2012
BEUVE
20 Avr. 2013, 16:19
Où pourrais-je me procurer l'édition 2013 du pouvoir d'achat de l'Euro et du Franc de 1910 à 2012 ?
Merci. Claude BEUVE.
Dupont
01 Fév. 2013, 14:38
Le pouvoir d'achat n'a jamais evolué






A LA UNE
19/04/2024 15:15
Impôts : le gouvernement vante l'efficacité de la lutte contre la fraude fiscale des plus fortunés
La direction de Bercy chargée de traquer la fraude des riches particuliers a mis en recouvrement 900 millions d'euros en 2023. C'est deux fois plus qu'en 2019, selon le ministre des Comptes publics Thomas Cazenave.
suite...

19/04/2024 14:15
Contrôle des chômeurs : le nombre de sanctions reste faible
France Travail a initié un peu plus de 523.000 contrôles l'année dernière. 83 % des contrôles clôturés ont confirmé la recherche d'emploi ou ont permis de redynamiser la personne. Les sanctions, pour 17 % d'entre eux, restent stables.
suite...

19/04/2024 12:40
Les médecins généralistes veulent reparler du prix des consultations
Après avoir suspendu sa participation aux négociations avec l'Assurance Maladie sur le prix des consultations, le principal syndicat de généralistes, MG France, veut renouer le dialogue. Reste à savoir comment vont réagir les autres syndicats, notamment ceux représentant les spécialistes.
suite...

19/04/2024 05:12
Pourquoi les médecins et le gouvernement ont intérêt à renouer le dialogue
Censées déboucher sur une hausse de la rémunération des médecins généralistes et spécialistes, les négociations entre l'Assurance Maladie et les syndicats de libéraux sont officiellement suspendues. Les tractations continuent en coulisses car les deux camps perdraient à un nouvel échec après celui de l'an dernier.
suite...

18/04/2024 11:01
L'aéronautique apporte un soutien bienvenu à la croissance française
La montée en puissance des livraisons dans le sillage du retour progressif à la normale de la production de l'industrie aéronautique va soutenir les exportations tricolores cette année.
suite...

18/04/2024 05:02
Malgré les aides, les Ehpad publics s'enfoncent dans le rouge
Le nombre d'établissements accueillant des personnes âgées dépendantes ayant terminé l'année en déficit a atteint un niveau record en 2023, selon la Fédération hospitalière de France. Le gouvernement et l'Etat sont appelés à la rescousse tandis que les résidents et leurs familles pourraient être mis davantage à contribution pour boucler les budgets et garantir de bonnes conditions d'accueil.
suite...

17/04/2024 14:23
Sur l'épargne et la productivité, Bercy est jugé trop optimiste
En misant sur une baisse du taux d'épargne à 17,2 % cette année et un redressement de la productivité, l'exécutif se montre trop optimiste, selon le Haut Conseil des finances publiques et les économistes.
suite...

17/04/2024 17:24
Déficit, dette : la trajectoire du gouvernement fortement contestée
Après le spectaculaire dérapage des comptes en 2023, la nouvelle feuille de route gouvernementale pour faire revenir le déficit public sous les 3 % du PIB d'ici à 2027 est sévèrement critiquée dans un avis du Haut Conseil des finances publiques publié ce mercredi. Cette charge s'accompagne d'un appel à renoncer aux baisses d'impôts promises pour l'an prochain.
suite...

17/04/2024 11:41
Impôt : les gagnants de la revalorisation du barème enfin dévoilés
L'année dernière, les tranches du barème de l'impôt sur le revenu ont été revalorisées de 5,4 % en répercussion de l'inflation. Qui a vraiment profité de cette réactualisation ? Les réponses de la Direction générale des finances publiques.
suite...

17/04/2024 08:35
Terrain d'entente à l'U2P avec les syndicats sur le compte épargne temps universel et les reconversions
La négociation ce mardi à l'initiative de l'organisation patronale des TPE avec les syndicats a débouché sur deux projets d'accord quasi aboutis sur le compte épargne temps universel et les reconversions professionnelles. Ils seront finalisés mardi prochain.
suite...