France-Inflation.com
Mercredi 21 février 2024 Saint du jourSaint Damien 15h27
×

HISTOIRE DE LA DETTE PUBLIQUE DEPUIS 1815

Dette Publique de la france depuis 1800



Estimation de l'évolution de la dette par rapport au PIB de la France.


Le dernier défaut de paiement de la France a eu lieu peu après la révolution de 1789, ce fut la Banqueroute des Deux-Tiers en 1797.

2/3 des dettes perpetuelles ont alors été remboursées en assignats sans valeur aucune car ces assignats subissaient une dévaluation continue par rapport à l'or durant cette période.

Ces 2/3 ont été rayés du grand livre de la Dette Publique, seul le tiers restant est resté inscrit comme à honorer par la France.




Différentes sources:
PIB, Inflation Developpement-Durable.gouv
Dette 1815-1977 Bibliothèque Nationale, Annuaires Statistisques de la France par SGF puis Insee
Dette 1978-2012 Insee série longue



L'histoire de la Dette est intimenent liée à l'histoire de la France depuis au moins 1515, date à laquelle le recours aux emprunts pour financer les budgets de la royauté devient la normalité.

Les premières causes d'augmentation de la dette sont les guerres, qui génèrent d'importants emprunts pour permettre leur financement, puis bien souvent, pour payer des dommages lors des défaites.

Viennent ensuite les crises économiques, qui tendent à remplacer les guerres dans les temps plus modernes.

L'augmentation relativement récente qui nous rapproche actuellement d'un ratio dette sur PIB de 100%, semble démarrer après les 30 Glorieuses:
   -après guerre, avec la reconstruction et l'essor économique, la croissance Française
    a été exceptionnelle et proche de 7% de 1945 à 1975.(comme dans beaucoup d'autres pays)
   -de 1976 à 2012 la croissance a fortement ralenti pour être en moyenne inférieure à 2%,
    elle est même négative ces derniers temps.

La dette augmente depuis cette date, car le budget de l'état n'a pas ralenti sa progression pour s'ajuster à cette faible croissance.

Une relation mathématique indique le déficit maximum pour au moins stabiliser le ratio dette sur PIB, en fonction de la croissance du PIB, du taux d'emprunt de l'état, de l'inflation.
L'état sous toutes les présidences, vote régulièrement des budgets non seulement en déficit, mais avec une valeur de déficit supérieure au seuil stabilisant le ratio dette sur PIB.
Nous pouvons ainsi voir que depuis 1976 nous vivons une période de déficit systématique : graphique Déficit public sous chaque présidence depuis 1950

C'est l'effet "boule de neige".
On dépense plus que l'on ne possède et il nous faut même emprunter pour rembourser les intérêts des emprunts du passé !.
Si on ne réduit pas fortement les déficits, la dette s'envole est devient impossible à rembourser.


Nota:
Il est très fastidieux de retrouver la valeur de la dette avant 1938, les règles des bilans comptables sont assez variables quand on remonte dans le temps, on constate des confusions entre la charge de la dette et le capital de la dette, les différents défauts de paiement jusqu'en 1797 effacent une partie de la dette, les remboursements ou amortissement n'apparaîssent que assez tardivement...
Donc ce graphique est donné à titre pédagogique, il est forcemment entâché d'erreurs inévitables du fait de l'imprécision des données disponibles.
Les valeurs certaines sont celles à partir de 1978, avec la dette calculée suivant la définition de Maastricht. La dette est d'ailleurs plus importante avec ces nouvelles règles que celle calculée par le passé (léger décrochement du graphique en 1978)
L'allure générale du graphique est cependant cohérente avec les différentes études publiées sur le sujet.


Commentaires

ABONDO LEKELE Roland V
27 Déc. 2022, 15:53
Besoin de savoir les formes institutionnelles des organisations de gestion de la dette de france de 1815 a 2020
Olivier
12 Mai 2022, 15:43
Je suis franchement mort de rire lorsque je lit certains commentaires:
-entre ceux qui chipottent 2% de pib
-ceux qui confondent un article et 200 ans d-histoire : que voulaient t-ils ? une encyclopédie? rasée gratuite of course
-et ceux qui se disent que se récupérer tranquille cet énorme boulot pour leur site oueb ça ne serait vraiment pas mal....

a l-image de notre société : on veut tout, on critique tout ..mais on ne donne rien.

bref un grand merci pour cet article et surtout le boulot qui est derrière, il m-a appris des choses très interessantes.
roland
15 Avr. 2020, 12:00
Bonjour,concernant l'endettement des pays pouvons nous faire le constat que depuis plusieurs décennies la mondialisation à obérée les capacités financières des états par suppression des recettes fiscales normalement dues par les entreprises réalisant leur ca auprès des citoyens des pays, mais "occultées" du fait de "l'optimisation fiscale" et des paradis fiscaux? les montants avancés sont de l'ordre de 80 milliards d'euros par ans pour la france la donne me semblerait quelque peu "changée" ??
Question
09 Fév. 2020, 12:55
A qui la france doit rembourser sa dette ?
Arlette
01 Fév. 2018, 12:30
Trés intéressant votre graphique sur l'évolution de la dette en pourcentage de pib
pourrais je avoir les données chiffrées sous forme de tableau excell et l'actualisation jusqu'en 2016, j'ai bien trouvé des données 2010 2016 mais ne suis pas sure d'être sur les mêmes bases
ces informations me sont nécessaires pour alimenter le site www.cuisinedespatrons.com et la préparation d'une vidéo you tube mémé l'indignée
merci de votre réponse
destartin
18 Jui. 2015, 17:33
Pas un mot sur les établissements financiers qui spéculent sur la dette; sur le fait que l'etat, depuis plus de 40 ans, est obligé d'emprunter aux banques privées.
SImonThorpe
11 Mars 2015, 05:27
Merci - très utile.

Serait-il possible d'avoir les données brutes?

A comparer avec les données pour le Royaume Uni depuis 1694 article ici
Marc
22 Nov. 2014, 18:40
A Axel. Je pense que le but de ce texte est statistique, et non politique. Toutefois je me joins à votre remarque sur le fait que 1973 mérite une petite ligne.
Axel
28 Oct. 2014, 05:06
[...] le titre "histoire de la dette..." rien que ça... 200 ans d' histoire en 30 lignes!
1973... Date-clé n' est-ce pas? Pas plus d' éclairage ici...
Et ce "nota"!... Très fastidieux
[...]
Cort
27 Oct. 2014, 14:03
Dommage de ne pas avoir mis à jour les dernières années, mais c'est assez général sur le site, les administrateurs ont ils laissé tombé ce projet ou y a t il un pb avec les sources ?

Réponse
Pas de problèmes avec les sources.

il est vrai que les graphiques historiques ne sont pas mis à jour régulièrement, Je dois en reprendre certains.

pourriez vous m'indiquer quelles sont les mises à jour que vous jugez les plus utiles, je verrai à les considérer en priorité

COrdialement
Laurent
24 Oct. 2014, 19:00
Vous oubliez de dire que la dette explose depuis le traité de Lisbonne qui oblige les etats a emprunter sur les marches financiers.

Il va falloir dire la vérité !!!!
allezaix
16 Avr. 2014, 15:18
Aupres de qui la france a t elle contracte cette dette?
*Nom:
Email:
M'avertir pour chaque nouveau commentaire sur cette page
Ne pas révéler mon email

*Texte:
Le post des commentaires est libre, veillez à rester respectueux.
Insertion de liens vers d'autres sites plus possible.
Cet espace est modéré.
Captcha saisir le code      


Powered by Scriptsmill Comments Script







A LA UNE
21/02/2024 13:25
L'intérim, reflet de l'atonie de la croissance et de la consommation
Les secteurs les plus corrélés à la consommation sont ceux ayant le plus reculé en 2023 dans le travail temporaire : le commerce et les transports. Le début 2024 ne semble guère plus encourageant, malgré la perspective des JO.
suite...

21/02/2024 05:05
Les retraites pourraient augmenter moins que l'inflation en 2025
Alors que Bercy est à l'affût d'économies pour limiter le dérapage des finances publiques, le ministre chargé du Budget, Thomas Cazenave, s'est dit prêt à ouvrir le débat sur une sous-indexation des pensions et des autres prestations sociales l'an prochain.
suite...

20/02/2024 17:52
L'Assurance-chômage reste dans le vert, mais ses excédents sont moins forts que prévu
L'Unédic prévoit de dégager 20,6 milliards d'euros d'excédents sur la période 2024-2027, malgré 12 milliards de prélèvements des pouvoirs publics sur ses recettes et la faiblesse de l'activité économique. La dette est attendue à hauteur de 38,6 milliards à cet horizon, contre 63,6 milliards fin 2021.
suite...

20/02/2024 16:53
Plan d'économies : la méthode à la hussarde de Bercy sous le feu des critiques
Le gouvernement a opté pour des décrets plutôt qu'une loi de finances rectificative pour faire passer ses 10 milliards d'économies. Les experts et les députés de l'opposition critiquent une voie qui nourrit une certaine opacité et cantonne le Parlement à la marge.
suite...

20/02/2024 16:13
Retraites des agriculteurs : le gouvernement accusé de traîner les pieds
Après être descendus massivement dans la rue pour alerter sur leurs difficultés, les agriculteurs pressent le gouvernement d'avancer sur la réforme promise l'an dernier pour augmenter leurs retraites. Les parlementaires de droite montent aussi au créneau.
suite...

20/02/2024 16:42
L'objectif de 1 % de croissance en France en 2024, un pari difficile
Si la Banque de France juge la nouvelle prévision de Bercy « réaliste », atteindre une hausse du PIB de 1 % cette année nécessitera une accélération de l'activité au second semestre. Beaucoup d'économistes estiment que l'objectif sera difficile à tenir.
suite...

20/02/2024 17:11
Santé, éducation, justice : l'image des services publics continue de se dégrader en France
L'image des services publics auprès des Français s'est de nouveau détériorée en 2023, selon le baromètre de l'Institut Paul Delouvrier dévoilé par « Les Echos ». La santé et l'éducation concentrent les inquiétudes.
suite...

20/02/2024 07:40
Malgré les efforts de Bercy, le poids des impôts de production ne baisse pas en France
Le poids des impôts de production continue d'être deux fois plus élevé en France qu'ailleurs en Europe, selon le baromètre annuel publié par l'institut Montaigne. La suppression progressive de la CVAE décidée par le gouvernement ne suffit pas à modifier le classement. Leur poids a même réaugmenté en 2022 malgré les efforts consentis par Bercy.
suite...

19/02/2024 17:57
MaPrimeRénov' : coup de rabot sur les aides prévues en 2024
L'enveloppe consacrée aux aides à la rénovation énergétique des logements sera amputée de 1 milliard d'euros cette année. Un signal inquiétant pour la transition écologique.
suite...

20/02/2024 08:02
Budget : comment Bercy veut tenir coûte que coûte ses objectifs de réduction du déficit
Bruno Le Maire a détaillé ce lundi son plan de 10 milliards d'économies pour 2024, sans lever tous les doutes. Selon nos informations, le chèque carburant de 100 euros pour les travailleurs modestes en fait notamment les frais. La stratégie budgétaire de Bercy fait débat.
suite...