France-Inflation.com

Lundi 26 septembre 2022 Saint du jourSts Côme et Damien 10h46

A fin Août 2022 l'inflation est de 5.9% par rapport à Août 2021. Sur un mois, l'inflation est de 0.5%.

Inflation en glissement annuel.

L'inflation n'en finit pas d'augmenter, elle est de 5.9% à fin Août 2022

L'inflation est repartie à la hausse depuis Janvier 2021 et arrive maintenant à 5.9%

Ce retour de l'inflation est principalement dû au traitement de la crise sanitaire de la Covid pour 2021. Pour 2022 cette crise est amplifiée par la guerre que mène la Russie contre l'Ukraine depuis le 24 février 2022.

En conséquence les prix de l'énergie ont augmenté de 22.7% depuis les 12 derniers mois.
L'inflation s'est ensuite diffusée à d'autres produits dont l'approvisionnement est sous tension ( céréales, métaux...)
Les produits alimentaires ont ainsi augmenté de 7.9% depuis les 12 derniers mois.

Danse ce contexte, l'Insee prévoit une inflation de 6.8% sur le mois de décembre 2022... Prévision inflation

A fin Août 2022, l'inflation est de 5.9% se décomposant ainsi :    🔎•••
- L'Energie a augmenté de 22.7%
- L'Alimentation a augmenté de 7.9%
- Les Services ont augmenté de 3.9%
- Les Produits Manufacturés ont augmenté de 3.5%
- Les Tabacs ont augmenté de 0%

Contributeurs à l'Inflation de 2015 à Août 2022

Indice des prix ou IPC
L'indice des prix augmente de près de 6% à fin Août 2022, en rythme annuel.

Produits énergétiques
Les prix des produits énergétiques varient fortement dans le temps et impactent toujours l'Indice des prix global.
Depuis début 2021, ils augmentent de manière continue et arrivent à contribuer à une hauteur de 2% de l'IPC soit 1/3 des 6% actuels.

Services
Les prix des services augmentent significativement depuis fin 2021.
Historiquement ils contribuaient à une hauteur de 0.5% de l'IPC.
Mais actuellement, ils contribuent à près de 2% de l'IPC.
Autant que l'énergie donc, mais cela n'est pas souvent mis en avant dans les médias.
Les services devraient augmenter principalement du fait de la main d'oeuvre, là ce n'est manifestement pas le cas.

Produits Alimentaires
Les prix des produits alimentaires augmentent nettement depuis début 2022.
Ils contribuent maintenant à plus des 1% de l'IPC.

Produits Manufacturés
Depuis longtemps, les produits manufacturés faisaient baisser l'IPC en contribuant de manière négative.
Mais depuis fin 2021 ceci n'est plus vrai, le prix des produits manufacturés sont en augmentation.
Ils contribuent à près de 1% de l'IPC.
Probablement du fait de la baisse des importations de certains produits de Chine par exemple.

Tabacs
L'Etat n'a pas augmenté les taxes depuis novembre 2020 mais cela va changer cette année, d'après l'annonce du premier ministre le 25/09/22 qui va indexer le prix du tabac sur l'inflation. On devrait prochainement voir une augmentation d'environ 70 centimes par paquet de cigarettes.


Augmentation des prix par grandes natures à 08/2022

Poste m / m-1 m / m-12moy 12m/(-12m)depuis 2015
ENERGIE-3.9%22.7%23.8% 48%
ALIMENTATION1.7%7.9%3.2% 18%
SERVICES0.3%3.9%2.6% 12%
Pr. MANUFACTURES1.8%3.5%1.8% 1%
TABACS-0%0%0.7% 56%
I P C0.5%5.9%4.1% 13%

L'énergie est le poste qui augmente et fluctue le plus dans les composants de l'Indice des Prix à la Consommation. Depuis 2015, elle a augmenté de 48%

Les produits alimentaires varient suivant les aléas climatiques et les saisons, ils ont augmenté de 18% depuis 2015.
Les prix des services suivent l'évolution de l'IPC d'assez près.
Le prix des tabacs sont particuliers puisque règlementés, ils ont été augmentés par l'état de 56% depuis 2015.

Les prix des produits manufacturés sont historiquement baissiers. On voit cependant un changement depuis mi-2021 avec une tendance haussière !
Les tensions liées aux pénuries diverses et mondiales doivent en être la cause.
DateI P CInflation Mensuelle
( m /m-1 )
Inflation en glisst Annuel
( m /m-12 )
Moyenne depuis
Janvier
2022-08113.380.55.94.86%
2022-07112.870.36.14.71%
2022-06112.550.75.84.48%
2022-05111.720.75.24.2%
2022-04110.970.44.83.95%
2022-03110.491.44.53.66%
2022-02108.940.83.63.24%
2022-01108.120.32.92.85%
Pour information : Inflation annuelle 12 mois glissants = 4.11%

Tableaux de l'inflation des années précédentes

Inflation année en cours : mensuelle, annuelle, moyenne

Évolution mensuelle : +0,5 % en août ; variation sur un an : +5,9 %

En août 2022, l'indice des prix à la consommation (IPC) augmente de 0,5 % sur un mois, après +0,3 % en juillet.

Les prix des produits manufacturés rebondissent (+1,8 % après -1,6 %) notamment en raison de la fin des soldes d'été.

Les prix de l'alimentation accélèrent (+1,7 % après +1,0 %) du fait du rebond des prix des produits frais (+2,0 % après -1,0 %) et de l'augmentation des prix de l'alimentation hors produits frais (+1,6 % après +1,4 %).

Les prix des services ralentissent (+0,3 % après +1,3 %) et la baisse des prix de l'énergie est plus...

lire la suite, graphiques du mois

Envolée des Prix en Europe et Amérique du Nord

L'indice des prix augmente fortement depuis début 2021 dans de nombreux pays.

Les USA semblent les premiers a avoir vu cette envolée de l'inflation, dès janvier 2021, ils approchent aujourd'hui les 9%.

L'Angleterre suit de très près ce mouvement avec un 9% actuel, calquant souvent ses choix économiques sur outre Atlantique.

L'Allemagne qui bénéficiait de l'inflation très modérée de l'Europe a changé de trajectoire et subit maintenant une inflation aussi forte que les USA, proche de 9%, tirant la moyenne Européenne dans son sillage à 9%.

La France a amorti cette inflation en 2021, mais voit maintenant une accélération significative en 2022 pour arriver vers 6%.

Les analystes s'accordent pour imputer la première phase de cette inflation à la période post Covid puis son amplification en 2022 à la guerre que mène actuellement la Russie contre l'Ukraine.

Qu'est-ce que l'Inflation, définition ?

L'inflation est une augmentation générale et durable des prix ayant pour conséquence une perte de pouvoir d'achat de la monnaie.
Pour les produits de consommation courante, alimentation, services, énergie, manufacturés, tabacs, c'est l'Indice des Prix à la Consommation ou IPC qui la mesure en France.
L'inflation de chaque produit est mesurée individuellement, puis moyennée suivant une pondération définie par le
panier représentatif moyen Insee. Pondérations du Panier Insee :
Alimentation : 14.7%
Alcool et Tabac : 4%
Habillement : 3.5%
Logement : 15.5%
Equipement du logement : 5.3%
Santé : 11.3%
Transports : 14.2%
Communication : 2.6%
Loisirs et Culture : 8.4%
Enseignement : 0.1%
Hébergement et Restauration : 6.6%
Autres Biens et Services : 13.8%


Quel est le niveau d'Inflation acceptable ?

Economiquement parlant, il est considéré bon d'avoir un niveau d'inflation faible et contrôlé, la BCE vise un niveau de 2% pour l'Europe.
Le fait qu'il soit contrôlé permet aux acteurs économiques de se projeter avec sérénité dans l'avenir pour les investissements, les achats long terme...
Avoir un niveau non nul incite à placer ses économies pour qu'elles ne perdent pas de la valeur et peut soutenir l'activité (bourse).

Quelles sont les causes de l'Inflation des prix ?

- Demande supérieure à l'offre disponible:
En période de pénurie relative, les acheteurs sont prêts à payer plus cher un produit, un service, les vendeurs ont tendance à augmenter leurs prix.
Ceci se produit en période de forte croissance, le temps d'ajuster les capacités de production à la demande, ou en période de crise affectant significativement les capacités de production ou générant des pénuries de matières premières.

- Hausse des coûts constitutifs des prix :
Hausse des salaires supérieure à l'inflation, hausse des produits énergétiques, hausse des matières premières...
Ces hausses si elles durent peuvent enclencher un effet boule de neige ou spirale inflationniste échappant à tout contrôle.

- Dépréciation de notre monnaie sur le marché des changes:
Lorsque l'Euro perd de sa valeur par rapport aux devises mondiales, nous payons plus cher les matières premières ou produits manufacturés importés, ce qui augmente leur prix sur notre marché intérieur.

- Excès de masse monétaire :
Lorsque le total de la masse monétaire en circulation est excédentaire par rapport à l'ensemble des biens et services disponibles sur le marché, ceci peut générer de l'inflation. Nous avons moins d'exemples de cet effet dans les économies modernes, mais par le passé on peut se souvenir de la stratégie "faire tourner la planche à billets" conduisant au bout du bout à une dévaluation de notre monnaie.

Histoire de l'inflation en France depuis 1900

L'historique de l'inflation depuis 1900 en France révèle tous les effets décrits dans les causes de l'inflation.

- Après guerres 14-18 et 39-45 :
Le pays est en ruine, il faut tout reconstruire, s'ensuit une période de très forte croissance, l'offre est en retard par rapport à la demande.
Du fait de la difficulté à rembourser les dettes de guerre, le Franc perd de son attractivité et est dévalué à plusieurs reprises, rendant les importations plus chères. Ceci génère de l'inflation qui atteint alors des niveaux records avec des pointes annuelles à près de 40% en 1920 (années folles) et 60% en 1948.

- Crise économique mondiale suite au crack boursier de 1929 aux USA :
Touche la France avec un peu de retard en 1931, son PIB baisse, le gouvernement baisse ses coûts notamment par les salaires. On entre en déflation jusqu'en 1935.

- Fin des accords Bretton-Woods sur la convertibilité du dollar en or, premier choc pétrolier de 1973 :
Les Etats Unis mettent fin à la convertibilité du Dollar en Or en 1971 car plus tenable, le dollar se dévalue entrainant une envolée du cours du pétrole dont le prix est multiplié par quatre.
L'inflation repart fortement à la hausse avec une pointe en 1980 à 14% et reste élevée jusqu'en 1983.

- Politique d'austérité de 1983 :
L'arrivée des socialistes au pouvoir en 1981 se traduit par une "politique d'état providence" dans un premier temps, vite remplacée par une "politique d'austérité" devant l'inefficacité de la relance et la mise à mal des finances publiques.
Ceci passe principalement par une désindexation des salaires par rapport à l'inflation pour stopper la spirale inflationniste.
L'inflation est contenue en dessous de 5% à partir de 1985 et même à 2% dans les années 2000.

- Crise Covid de 2020 et Guerre Russie contre Ukraine de 2022 :
La gestion politique de la Crise Covid passe par des confinements successifs avec une mise à l'arrêt de tout le pays.
En sortie de crise, la demande repart à la hausse comme contrecoup des confinements et des restrictions imposés alors que les stocks de produits sont vides et que le système de production mondial nécessite du temps pour un retour à pleine capacité.
Ces tensions offre/demande génèrent des hausses de prix.
Se rajoute la guerre Russie Ukraine en février 2022 qui va complètement déstabiliser le marché mondial de l'énergie, pétrole et gaz dont le cours s'envole.
Cela induit une forte inflation dans les produits énergétiques dans un premier temps, avec une diffusion à tous les autres produits dans une deuxième temps.
L'inflation repart à la hausse avec des niveaux entre 5% et 10%.



Guerre et Inflation

L'inflation va continuer à augmenter.
Elle devrait atteindre près de 7% en France à fin 2022 ... Prévision inflation
La guerre que mène la Russie contre l'Ukraine depuis le 24 février 2022 en est la principale cause.

Par exemple, en ne souhaitant pas financer la Russie pour cette guerre, de nombreux pays se désengagent progressivement des produits énergétiques Russes dont ils sont dépendants depuis longtemps.
Cela réduit les quantités disponibles sur le marché, demande à ouvrir de nouveaux circuits d'approvisionnement souvent plus chers et aussi à investir lourdement. Les prix du Pétrole et du Gaz augmentent de ce fait, parfois violemment.

Également, certains produits sont localisés de manière importante dans ces deux pays, leurs exportations sont perturbées, voire stoppées, pour des raisons sécuritaires ou politiques.

C'est le cas du Blé dont 14% de la production mondiale est en Russie et en Ukraine
Son prix a explosé et tous les produits dont il est un constituant, comme le pain, ont vu leur prix augmenter.
Mais plus grave encore, cela peut mettre en pénurie des pays dépendant de ces approvisionnements.

On peut aussi voir que la Russie produit une grande part du Palladium mondial, matériau nécessaire aux composants semi-conducteurs.
Une limitation de ses exportations aggrave encore la crise de ces produits, crise commencée avec les confinements Covid-19 qui a vu une baisse de la production mondiale et en même temps une hausse de la demande en produits utilisant des puces électroniques (télétravail, loisirs...).
Le marché de l'automobile est, lui aussi, touché par ces pénuries, d'autant plus que l'électrification des voitures augmente encore la consommation de ces composants. Cette crise devrait durer jusqu'à fin 2023 au mieux.

On voit que les conséquences de cette guerre sont multiples, parfois inattendues.
Plus elle durera et plus l'inflation restera à des niveaux élevés...

Source : Le prix de la Guerre - OCDE
(rédigé le 27/06/2022)

Evolution des Marges sur le Gazole

L'envolée du prix du gazole sur fin 2018 ne s'explique pas seulement à travers les taxes...
En calculant la différence entre le prix du gazole hors taxes et le prix d'un litre de Brent en Euros, on obtient les coûts liés au raffinage et à la distribution et les marges que chaque acteur prend dans cette chaîne.

A fin Août 2018, on constate une baisse de ces coûts pour l'essence et une hausse surprenante pour le Gazole, l'écart entre les deux fut alors de près de 10c par litre.
Les coûts de raffinage et de distribution étant assez constants sur de faibles périodes, il s'agissait donc là d'une augmentation des marges.
Ceci explique que le prix du Gazole ait rejoint voire dépassé le prix de l'Essence aussi rapidement à cette date..

Mais sur une grande période, on constate une tendance relativement stable des marges et coûts de distribution autour de 20c d'euros.

Prévision inflation décembre 2021 et moyenne 2021

Après une année 2020 avec des prix pratiquement stables, l'indice des prix à la consommation a repris une progression régulière depuis 14 mois.

Il est raisonnable de faire l'hypothèse que cette progression va se poursuivre pendant quelques mois.
En effet, la reprise économique post Covid tendant à effacer le trou d'air de 2020, induit des tensions sur les prix du fait de la forte demande et des problèmes d'approvisionnement dans beaucoup de secteurs. Cela va durer une bonne partie de l'année à venir.

Cela nous donnerait un indice des prix à 107.8 en décembre 2021.
Soit une inflation de 2.7% par rapport à décembre 2020 => finalement 2.8%

En moyenne sur les 12 mois de 2021, l'inflation serait alors de 1.6% => Prévision correcte

L'indice réel ayant des variations autour de sa tendance linéaire, on peut estimer cette moyenne précise à plus ou moins 0.1%

(rédigé au 1/12/2021)

Dérive du prix du Gazole en France

En considérant le prix du pétrole (Brent), des coûts raffinerie et distribution de 0.20 Euros / litre et les taxes que le gouvernement impose , TICPE et TVA, on peut en déduire un prix théorique ou attendu du Gazole
Actuellement les prix constatés sont nettement au dessus du prix attendu ! Le prix du Gazole a déjà rejoint le prix du Super alors que cela devait plutôt arriver en 2020...

Cela veut dire que dans la chaîne de distribution certains acteurs profitent de la confusion induite par l'augmentation des taxes pour augmenter leur marge et faire de conséquents bénéfices, vue l'ampleur des sommes en question.

On peut voir aussi ce que nous réserve l'avenir avec la projection jusqu'en 2022.
Depuis janvier 2018, la TIPCE va augmenter d'environ 5 centimes / litre chaque année.
En considérant le prix du pétrole restant à son niveau actuel de novembre 2018, en 2022 un litre de gazole devrait valoir 1.66 Euros du fait de l'augmentation des taxes.
A moins que les gilets jaunes ne fassent fléchir le gouvernement...

Comprendre l'inflation par ses contributeurs

La visualisation des contributeurs à l'inflation permet d'en comprendre les mouvements haussiers ou baissiers.
La contribution de chaque poste est déterminée en pondérant son inflation propre par son poids dans le panier Insee.
Le graphique qui suit montre cette analyse depuis 2004.

On voit ainsi que l'inflation est repartie à la hausse depuis mi-2016, principalement du fait de l'augmentation du prix de l'énergie, intimement lié au prix du pétrole.
Le prix du pétrole est attendu à la baisse en fin 2018 mais d'ici lé il devrait encore contribuer à augmenter l'inflation avec un pic probable en Juillet 2018.
L'augmentation du prix du tabac en Mars 2018 a amplifié cette augmentation. Le prix moyen du paquet de cigarettes est passé de 7.1 euros à 8.1 euros soit +14% qui ont contribué à augmenter l'indice global de 0.3%.

Prévision inflation 2018

TAUX DU LIVRET bloqué à 0.75% jusqu'au 31 Janvier 2020 !

Le taux du Livret A est gelé à 0.75% jusqu'en Janvier 2020, sur décision du ministre des finances, Bruno Lemaire.
Cet arrêté et paru au journal officiel le 2 décembre 2017.
Ce n'est pas une bonne nouvelle pour les petits épargnants car l'inflation est attendue supérieure à 1%, l'argent placé dans le livret A va donc perdre de sa valeur.
Cet arbitrage curieusement passé sous silence médiatique doit être en faveur du logement social dont les gestionnaires se plaignent depuis longtemps du différentiel entre le taux du livret A et les taux d'intérêt inter-bancaires.
Espérons qu'au final cela aidera à loger les personnes dans le besoin et non pas enrichir quelques financiers ou loger quelques nantis de plus.
Cela veut aussi dire que la règle de détermination du taux du livret A n'est décidément plus à l'ordre du jour.

Détermination du Taux du Livret A

Inflation et ses composantes depuis un quart de siécle

L'indice des prix est représenté sur le pareto en bleu, en base 100 pour 1990.
Il a évolué de 49% en 26 ans soit une moyenne d'inflation de 1.9% par an.

Les courbes représentent l'évolution de ses composantes, regroupées en familles de produits.
L'évolution de l'IPC et donc de l'inflation est la somme de l'inflation de chacune de ses composantes, pondérée de leur poids dans le panier de l'indice.

Analyse de ses composantes avec leurs évolutions:
Les Services : +73% depuis 1990 soit 2.8% par an
Ils représentent 48% du panier de l'IPC, leur contribution à son inflation est de 28 points

Les Produits Alimentaires: +48% depuis 1990 soit 1.8% par an
Ils représentent 16% du panier de l'IPC, leur contribution à son inflation est de 8.6 points

L'Energie: +82% depuis 1990 soit 3.2% par an
Représente 7.5% du panier de l'IPC, sa contribution à son inflation est de 6.5% points

Les Produits Manufacturés: +7% depuis 1990 soit +0.3% par an
Ils représentent 26% du panier de l'IPC, leur contribution à son inflation n'est que de 2.4 points

Le Tabac: +425% depuis 1990 soit +16% par an, politique de dissuasion par les taxes
Représente 2% du panier de l'IPC, sa contribution à son inflation est tout de même de 4 points

On peut donc constater que la première composante de l'inflation est le poste des services qui évoluent fortement et pèsent lourdement dans notre consommation (panier)
Les produits alimentaires viennent en deuxième place, avec des effets ponctuels lors des aléas climatiques.
L'énergie ne vient qu'en troisième position car son poids dans le panier est assez faible, mais ses effets sont toujours spectaculaires.
On le dit peu, mais les produits manufacturés ont des prix pratiquement stables depuis plus de 25 ans.
Ils compensent significativement les hausses des autres postes
Sans cela nous aurions une inflation globale proche de 3% au lieu des 1.9% de moyenne depuis 1990.

Inlfation des prix avec passage à l'Euro

Le passage à l'euro a t-il fait augmenter les prix ?



L'euro a été créé au premier janvier 1999, avec la fixation irrévocable du taux de change des monnaies nationales (Euro scriptural pendant 3 ans). Les pièces et billets ont été mis en circulation au 1er Janvier 2002 (Euro fiduciaire).

Sur les 11 ans qui suivent, de 2002 à 2012, l'inflation a été relativement stable à 1.7% en moyenne.
Pour prendre une référence antérieure, la période 1986 à 1996 est la moins chahutée, son inflation moyenne est de 2.6%

En ordre 1, sans conteste, on ne peut relier l'introduction de l'Euro à une envolée de l'inflation.

On peut cependant remarquer que les années 2003,2004,2005 ont eu une inflation légèrement supérieure à celle de 2001-2002, un effet euro faible en global mais parfois très important suivant les produits, les commerçants.

L'analyse est néanmoins délicate car beaucoup d'effets entrent en ligne de compte
On peut voir par exemple que les années 70 ont vu une inflation très importante faisant suite aux chocs pétroliers, suivis d'une maitrise de l'inflation par une politique de désindexation des salaires et de rigueur, dans un contexte de baisse de l'inflation mondiale aussi.
La stabilité qui suit l'introduction de l'Euro avec les instruments des taux de la BCE est tout de même remarquable, cela malgré de nombreuses variations comme le prix du pétrole en 2008-2009 par exemple.

Maintenant, depuis 2013, nous avons une inflation très faible que la BCE n'arrive pas vraiment à relancer.
Sur la courbe de l'IPC, on peut assimiler cela à un ajustement des prix, on décroche de la tendance qui tenait depuis l'année 2000.
Cela ressemble à l'ajustement qui s'était produit en 1997-1998-1999 avec un retour ensuite à une inflation proche de 2%
Si l'histoire se reproduit, nous devrions repartir sur un rythme d'inflation proche des 2%, mais reste à savoir quand ...

Prix du pétrole en hausse T1 2017

17/04/2017
Début 2017, l'inflation calculée par l'Insee augmente fortement du fait du prix de l'énergie en premier lieu.
Il est cependant surprenant de constater que le pétrole n'augmente "que" de 5% sur T1 2017 / T4 2016 (trimestre).
L'énergie représentant 7.6% du panier Insee, cela ne suffit pas à expliquer cette brusque remontée de l'inflation.
Encore une fois, l'effet mécanique du calcul de l'inflation en glissement annuel amplifie les choses :

Les hausses du prix du pétrole se répercutent très vite sur le prix des carburants et sur le prochain indice des prix.
Voici quelques informations pour suivre et mieux comprendre l'évolution des prix du pétrole et des carburants.

Prix actuels des carburants: essence, gazole, pétrole
Prix des carburants depuis 1956: part des taxes, évolution par rapport au pétrole
Evolution prix du baril de pétrole: actuels et depuis 1970

composantes inflation

  Inflation : analyse de ses composantes à fin 2013

Cette analyse graphique permet de visualiser très facilement la contribution des différents postes à l'inflation.
On peut ainsi voir que l'inflation actuelle est due à l'inflation toujours élevée des prix de l'énergie bien sûr, mais aussi de l'inflation élevée des produits alimentaires ce qui est moins connu.
Vient se rajouter la dérive actuelle des prix des produits manufacturés qui se produit en même temps.
Ces trois composantes provoquent la hausse de l'inflation actuelle.
(le graphique représente l'inflation de chaque poste, pondérée de son poids dans le panier Insee)

lancement QE3 par la FED

ASSOUPLISSEMENT QUANTITATIF QE3 au 13/09/2012

Le QE3 a finalement été lancé ce jeudi 13 septembre. La Fed va racheter chaque mois 40 Mds$ de titres adossés à des créances immobilières et maintenir son taux directeur à 0%-0.25% tant que l'économie Américaine ne sera pas plus vigoureuse.
L'Once d'Or s'est aussitôt envolée à 1770$.
L'Euro s'est renforcé par rapport au Dollar à 1.30.
cours de l'or

L'OR se replie après un sommet à 1921 Dollars le 6/9/2011

Le record absolu du prix de l'once d'or a été établi le 6 Septembre 2011 à 1921.17 USD.
Depuis il est en repli a 1600 USD en début 2012.
Toute la question est de savoir si un effondrement comme vu en 1980 est possible, ou s'il s'agit d'une pause avant de repartir à la hausse.
Les incertitudes sur l'économie mondiale n'étant pas levées, il est encore apprécié comme valeur refuge.
Cours actuels et Graphiques

QUELQUES DEFINITIONS

Inflation mensuelle : Inflation par rapport au mois précédent.
Inflation en glissement annuel ou en rythme annuel : Inflation par rapport au même mois de l'année précédente.
Inflation moyenne annuelle : Inflation moyenne des 12 mois passés.        Explications des termes et des calculs ...



INFLATION PERCUE

L'inflation perçue est mesurée au moyen de sondage. Cette inflation peréue est en fort décalage par rapport à l'inflation "officielle" depuis le passage à l'Euro ... Inflation peréue en France et en Europe ...



Commentaires

Donaldkix
16 Sep. 2022, 19:07
France-inflation.com mfuehdwkjdwjfjwfwjhfdwkdwkhfjweh hidwhdjwskfawdhfwhkjdwdhqhfbejkdw fejkdlwjakdwefjkewndwfhwefjwehfew kjwjalkdheahfbejkfnjkewbfhegbfewjgjfkewsbjk
Molard B?rang?re
17 Jui. 2022, 06:47
Bonjour
comme on importe plus grand chose ou
Jean
28 Juin 2022, 15:15
Voici pour une période de test la possibilité de poster des commentaires.
si pas de dérives ou d-abus, ceci pourra rester en place.
enjoy
<
*Nom:
Email:
M'avertir pour chaque nouveau commentaire sur cette page
Ne pas révéler mon email

*Texte:
Le post des commentaires est libre, veillez à rester respectueux.
Insertion de liens vers d'autres sites plus possible.
Cet espace est modéré.
Captcha saisir le code      


Powered by Scriptsmill Comments Script







A LA UNE